Comment avoir une orchidée bleue ?

L’orchidée bleue attire de plus en plus de personnes par sa couleur surprenante qui suscite de nombreuses interrogations. L’une d’entre elles est de savoir quel est le procédé pour obtenir une orchidée bleue. La variété dénommée Vanda qui est censée être de couleur bleue se rapproche plutôt de la pourpre. Cet élément est donc destiné à vous exposer les différentes techniques pour avoir une orchidée bleue.

Avoir une orchidée bleue par procédé chimique

Le procédé chimique est l’une des techniques utilisées pour avoir une orchidée bleue. Ce procédé consiste à injecter dans la hampe de l’orchidée à l’aide d’une seringue du bleu de méthylène. Ce dernier est un composé organique qui sert dans plusieurs domaines tels que celui de la médecine, de l’alimentation et de l’aquariophilie pour ses actions antiseptiques. Vous le retrouverez dans les magasins de produits chimiques, dans les pharmacies et dans des drogueries.

A voir aussi : Les variétés de fleurs incontournables pour attirer les pollinisateurs dans votre jardin

L’injection du méthylène bleue dans la hampe de l’orchidée pour obtenir la couleur bleue est une technique qui n’est pas du tout naturelle. Aussi, l’action du colorant est temporaire. Quelque temps après le traitement, les fleurs de votre orchidée redeviennent progressivement blanches.

Avoir une orchidée bleue en utilisant la technique de teinte

Si vous ne voulez pas utiliser le procédé chimique pour obtenir une orchidée bleue, vous pouvez choisir de teindre votre plante en bleu. Cela se fait de deux manières, à savoir : l’immersion et l’infusion.

A lire aussi : Comment transplanter un Agapanthus ?

La méthode de l’immersion

La technique de l’immersion vous permet de teindre facilement votre orchidée en bleu. Créez une solution de submersion en mélangeant à de l’eau du colorant alimentaire soluble. La quantité de colorant utilisé déterminera l’éclat de la couleur bleue sur votre orchidée. Dès que la solution est prête, vous coupez les fleurs blanches de votre orchidée avec les tiges et vous les plongez dans l’eau colorée.

Dans le cas où vous ne souhaitez pas couper les fleurs de votre orchidée, vous pouvez utiliser la même technique avec une orchidée vivante. Cependant, le résultat ne sera pas aussi agréable qu’avec des orchidées coupées.

La technique de l’infusion

La technique de l’infusion peut vous donner un résultat plus ou moins satisfaisant. La méthode est couramment utilisée pour produire des orchidées papillon bleues. Tout comme le procédé chimique, l’infusion consiste à injecter directement à l’intérieur de la tige de l’orchidée un colorant spécial.

Cela se fait à l’aide d’une aiguille hypodermique. Après l’injection, il faut songer à sceller le trou en le recouvrant d’une cire et surtout veiller à la qualité du colorant afin d’éviter d’endommager votre plante.

Les inconvénients du coloriage sur l’orchidée

La coloration a-t-elle un impact sur la santé de l’orchidée ? C’est un sujet assez délicat sur lequel il est un difficile de se prononcer. Cependant, il n’y a normalement pas de risques à colorer son orchidée en bleu. Mais, certaines expériences relèvent que cela rendrait la floraison de la plante beaucoup plus courte.

Les variétés d’orchidées naturellement bleues

Si le coloriage des orchidées n’est pas votre tasse de thé, il est possible d’opter pour des variétés naturellement bleues. L’orchidée Vanda coerulea figure en tête de liste des orchidées bleues les plus populaires. Cette plante épiphyte pousse naturellement dans les forêts humides du sud-est asiatique et fleurit principalement pendant la saison sèche.

La phalaenopsis violacea, aussi appelée orchidée papillon violette, est aussi une option intéressante si vous recherchez une orchidée bleue à l’état naturel. Originaire d’Asie tropicale, cette plante préfère un environnement chaud et humide.

L’oncidium ampliatum ou orchidée tigre fait partie des rares espèces d’orchidées qui arborent un magnifique ton bleu-violet. Avec ses fleurs aux teintes pastel élégantes et délicates, elle peut être cultivée facilement chez soi grâce à sa résistance aux changements climatiques.

L’orchis mascula ssp signifera devrait figurer sur votre liste si vous êtes un amoureux de la flore indigène européenne. Cette espèce propose une floraison rose-pourpre avec quelques touches subtilement mouchetées de bleu azuré tout autour du labelle.

Bien que ces espèces ne nécessitent pas nécessairement autant d’efforts que les autres espèces hybrides pour avoir une couleur différente, cela dit, elles restent néanmoins différentes quant au niveau d’entretien et méritent chacune leurs propres conditions spécifiques.

Les soins à apporter pour maintenir la couleur bleue de l’orchidée

Pour maintenir la couleur bleue de votre orchidée, pensez à prendre certaines mesures pour en assurer le bon développement. Premièrement, vous devez choisir les bons engrais pour vos plantations. Les orchidées ont besoin d’engrais spécialement conçus pour leur genre qui contiennent des nutriments comme l’azote, le phosphore et le potassium.

Vous devrez veiller à ce que les racines soient bien aérées car elles jouent un rôle crucial dans l’alimentation et la santé globale de votre plante. Vous pouvez opter pour un substrat spécialisé dans les cultures d’orchidées ou prévoir une couche drainante au fond du pot afin que l’eau puisse s’évacuer librement.

Vérifiez régulièrement si votre orchidée a suffisamment d’eau, mais attention aux excès qui risqueraient d’étouffer les racines. En général, une fois par semaine suffit, mais cela varie selon les espèces et leur milieu naturel.

En prenant bien soin de votre orchidée, vous devriez pouvoir maintenir la couleur bleue de votre plante et profiter d’une magnifique plante pendant des années.