Comment donner de l’eau à une orchidée ?

Vous venez de recevoir une orchidée, et vous ne savez pas encore comment lui donner de l’eau. Vous n’êtes pas certainement le seul dans le cas. En effet, l’orchidée est une plante de plus en plus utilisée en intérieur qui est fréquemment offerte en cadeau. Elle est le plus souvent taxée de difficile d’entretien à cause de sa sensibilité à l’arrosage. Voici comment donner de l’eau à une orchidée.

Quelle technique pour donner de l’eau à une orchidée ?

Pour bien entretenir votre orchidée, vous devez user des bonnes tactiques. Ainsi, la technique la plus simple et la plus efficace pour arroser votre plante est de poser son pot dans une bassine d’eau.

A lire aussi : Commandez facilement des fleurs en ligne pour toutes les occasions

Cela doit être fait pendant environ une vingtaine de minutes. C’est pour permettre aux racines de votre plante d’absorber l’eau et de se réhydrater sans que son cœur ne soit pas mouillé.

Il est en effet fortement déconseillé d’arroser l’orchidée par le haut ou de plonger ses racines dans l’eau. Ces deux actions sont désagréables pour la plante et capables de la faire pourrir.

Lire également : Les plantes vivaces fleuries : sélection idéale pour un jardin durable et esthétique

Quelle eau pour arroser une orchidée ?

Le calcaire contenu dans l’eau du robinet est mauvais pour l’orchidée. Cependant, pour la donner à votre plante, vous pouvez y ajouter quelques gouttes de jus de citron afin d’atténuer l’effet du calcaire.

Sinon, si vous en aviez la possibilité, il est préférable de vous servir de l’eau de pluie pour arroser votre fleur pour sa douceur. Par ailleurs, vous devez veiller à la température de l’eau en la stockant à l’intérieur pour qu’elle reste ambiante afin d’éviter les chocs thermiques à votre plante.

À quelle fréquence donner de l’eau à une orchidée ?

La fréquence à laquelle vous devez donner de l’eau à une orchidée dépend de quelques éléments, à savoir :

  • la température et l’hygrométrie de la pièce dans laquelle elle est placée ;
  • son stade de floraison ;
  • le support dans lequel elle est plantée.

Selon la composition et le volume du pot dans lequel est plantée l’orchidée par rapport à ses racines, il sèche plus ou moins rapidement votre plante.

La fréquence d’arrosage

Étant généralement placée dans un lieu habité, l’orchidée se retrouve dans une température qui varie entre 17 et 24 °C. Ainsi, lorsqu’elle est encore à l’étape floraison, vous n’avez qu’à l’arroser tous les 7 à 10 jours. Cela est largement suffisant. Puis, quand elle finit de fleurir, il faudra espacer l’arrosage en le ramenant à tous les 15 jours à 3 semaines.

Reconnaître quand une orchidée a besoin d’eau

Pour savoir si l’orchidée a soif ou pas, il faut observer ses racines. Si ces dernières sont vertes, vous n’avez pas besoin d’arroser votre plante. Par contre, si elles sont grises votre fleur a besoin d’un apport en eau.

Par ailleurs, pendant l’été où il fait chaud, vous pouvez vaporiser de temps en temps votre fleur sans toutefois exagérer, car l’orchidée n’aime pas l’excès d’eau.

Comment savoir si une orchidée a besoin d’eau ?

Arroser une orchidée est une opération délicate qui nécessite beaucoup d’attention et de précaution. Il faut effectivement éviter les excès comme les carences en eau, car cela peut entraîner la mort de votre plante. Dans cette optique, pensez à bien reconnaître quand votre orchidée a besoin d’eau.

Voici quelques astuces pour vous aider à comprendre quand l’arroser :
Observer le substrat
Vérifier l’état des feuilles

Observer le substrat
Pour savoir si votre orchidée a soif ou non, vous pouvez observer son substrat. Si celui-ci est sec au toucher, c’est qu’il est temps d’arroser votre plante. Pour ce faire, versez doucement de l’eau dans le pot tout en évitant que celle-ci ne touche directement les racines. En revanche, si le substrat est encore humide suite à un arrosage précédent ou à une forte humidité ambiante, inutile d’arroser immédiatement votre plante.

Vérifier l’état des feuilles
L’état général des feuilles peut aussi vous renseigner sur le besoin éventuel en eau de votre orchidée.
• Si celles-ci sont plutôt rigides et vert foncé, c’est que votre plante est bien hydratée.
• À l’inverse, des feuilles flétries et molles peuvent être le signe d’un manque d’eau. Attention toutefois à ne pas confondre ce symptôme avec une exposition à un environnement trop sec ou une température trop basse.
• Si les racines sont visibles et sèches en surface, cela peut aussi indiquer un besoin en eau de votre orchidée. Dans ce cas-là, vous pouvez humidifier légèrement la plante sans pour autant l’arroser totalement afin d’éviter tout risque de moisissure ou de développement excessif de champignons sur les racines.

Pensez à bien connaître votre orchidée pour pouvoir déterminer le rythme auquel elle a besoin d’être arrosée. En observant attentivement la plante ainsi que son environnement, on peut éviter les erreurs courantes qui mènent souvent à des problèmes tels qu’un jaunissement prématuré des feuilles ou pire encore : la mort rapide de votre fleur préférée.

Les erreurs à éviter lors de l’arrosage d’une orchidée

Le principal problème que rencontrent les amateurs d’orchidées est souvent lié à un arrosage excessif. Cela ne signifie pas qu’il faille se priver de donner régulièrement de l’eau à sa plante. Pour éviter tout risque, voici quelques erreurs courantes qu’il faut éviter. Les orchidées ont des besoins en eau spécifiques. Avant toute chose, il faut bien comprendre les exigences particulières de votre plante pour lui fournir le meilleur environnement possible.

Négliger le drainage du pot
Pour permettre une bonne circulation de l’eau dans le substrat et éviter que les racines soient en contact permanent avec l’eau stagnante, il faut absolument prévoir un bon système de drainage dans le pot. Pensez aussi à vider régulièrement la soucoupe sous votre pot pour évacuer tout excès d’eau.

Arroser directement sur les feuilles ou fleurs
Au lieu d’un apport directement sur les feuilles ou fleurs qui peuvent attirer des maladies fongiques nuisibles à la croissance de vos plantations, versez doucement l’eau au niveau des racines.

une orchidée blanche
Arroser avec de l’eau du robinet
L’eau du robinet contient souvent trop de calcaire, ce qui peut endommager les racines et les feuilles des orchidées. Dans la mesure du possible, il faut utiliser de l’eau de pluie ou de l’eau distillée.

En ce qui concerne la fertilisation des orchidées, il ne faut pas tomber dans l’excès. Effectivement, un apport excessif en nutriments peut entraîner un développement prématuré de champignons sur les racines et même leur mort.

En respectant ces quelques conseils simples mais précieux, vous éviterez bien des erreurs lors de l’arrosage de votre orchidée préférée. Avec patience et attention quotidienne, vous verrez vite fleurir cette plante magnifique qui saura embellir votre intérieur ou votre jardin pendant longtemps !