Apprenez à reconnaître le bon moment pour ramasser les pommes de terre

Les pommes de terre font partie des tubercules les plus appréciés par la plupart des gens de par le monde entier. Si elles sont aimées pour leur saveur, beaucoup cultivent les pommes de terre également pour les avantages que cela procure. Néanmoins, le jardinage de ce tubercule nécessite un certain nombre de connaissances qu’il requiert d’avoir. Lisez donc ce contenu pour savoir par exemple le moment idéal pour vous de ramasser vos pommes de terre cultivées.

Le calcul de la date de récolte des pommes de terre

Pour récolter des pommes de terre, il est très important que vous sachiez calculer la bonne date pour faire le ramassage. Pour ce faire, il va vous falloir mémoriser la date précise à laquelle vous aurez faire la culture. C’est celle-là même qui va vous permettre de déterminer facilement quand vous pourrez passer au ramassage. Une fois que vous connaissez la date de la culture, il suffira alors d’y ajouter un nombre de jours donné pour obtenir la bonne date de récolte. Ce nombre de jours dépend par ailleurs de la variété de pommes de terre que vous aurez plantée.

Lire également : Quel est le goût de la chayotte ?

S’il s’agit des pommes de terre précoces, alors soixante-dix à quatre-vingt-dix jours suffiraient pour obtenir la bonne date de récolte. Ce nombre de jours peut toutefois évoluer et aller jusqu’à 150 pour les variétés les plus tardives de pommes de terre. Il existe encore une troisième variété du tubercule qui se trouve au juste milieu des deux cités déjà. En connaissant la date de la culture de cette catégorie, vous n’aurez qu’à ajouter entre 90 et 120 jours pour obtenir la date de la récolte.

A lire en complément : Comment planter des légumes dans un potager

Ramasser les pommes de terre en observant les feuilles de la culture

Pour reconnaître le bon moment pour ramasser des pommes de terre, il existe encore d’autres indices qui peuvent alerter. L’un d’entre eux est bien sûr la présentation des feuilles des plantes. Il vous suffit d’observer attentivement celles-ci pour savoir à quel moment vous pouvez faire votre ramassage. Remarquez que les fleurs de la culture des pommes de terre jaunissent quand vient le moment de faire la récolte.

Les feuilles aussi deviendraient toutes jaunes pour vous signaler que le moment serait propice pour ramasser vos fruits. Il est vivement conseillé de rester attentive afin de ne pas faire une récolte tardive. Les tubercules pourraient bien pourrir avant d’être : récoltés dans ce type de cas. Vous auriez alors beaucoup de mal à les conserver par la suite. Ne récoltez pas trop tôt non plus si vous voulez obtenir des pommes de terre bien mûres.

Le facteur de la saison pour reconnaître quand effectuer le ramassage

À part les deux critères cités déjà pour savoir quand passer au ramassage des pommes de terre, il y a encore la saison qui entre en compte. Elle joue un rôle très essentiel sur le processus de développement de ces tubercules une fois qu’ils sont plantés. Le printemps peut accélérer ou ralentir la maturation de vos pommes de terre. Moins cette saison sera chaude et plus cela va rallonger la date de la récolte. Si le printemps est plutôt assez chaud, vous serez amené à passer très tôt au ramassage.

Les signes physiques qui indiquent que les pommes de terre sont prêtes à être récoltées

Les signaux physiques que présentent les pommes de terre sont aussi des indicateurs clés pour déterminer leur maturité et savoir quand elles sont prêtes à être récoltées. Effectivement, lorsque les feuilles commencent à faner ou jaunir, cela peut indiquer que la récolte est imminente. Ce processus consiste en une réduction progressive de l’approvisionnement des feuilles en chlorophylle générant le fameux changement de couleur.

Vous devez sécher légèrement tandis que le système racinaire doit être suffisamment développé pour produire des tubercules matures et fermement ancrés dans le sol.

Si le dernier présente une apparence craquelée ou durcie autour du pied de pomme de terre, c’est un autre indicateur fort qui laisse penser qu’il est temps d’effectuer la récolte.

Lorsqu’on observe les plants eux-mêmes, on peut remarquer qu’ils ont pris une forme plus dense comparativement aux jeunes pousses fraîchement plantées. À noter aussi qu’il faut éviter de conserver trop longtemps les pommes de terre enterrées car leur peau pourrait s’affiner et ainsi augmenter leurs risques d’être endommagées par les machines lors du ramassage.

La méthode de test pour vérifier le taux de maturation des pommes de terre avant la récolte

Au-delà des signaux physiques, il existe aussi une méthode infaillible pour déterminer si vos pommes de terre sont prêtes à être récoltées. Cette technique consiste en un test visuel qui peut être réalisé sur l’un des tubercules. Vous devez extraire un petit échantillon représentatif de votre récolte.

Examinez attentivement la peau et recherchez toute coloration inhabituelle ou décoloration visible. Les taches sombres et les zones molles sont des signaux que le tubercule n’est pas mature et doit rester dans le sol plus longtemps.

Au contraire, s’il est suffisamment mûr pour la récolte, sa peau sera ferme et ne montrera aucun endroit mou ni germination anormale. Lorsque vous coupez les pommes de terre dans le sens de la longueur avec un couteau bien aiguisé, leur chair apparaîtra blanche sans trace verdâtre • indiquant qu’elles ont atteint leur pleine maturation.

En combinant ces différentes techniques, vous serez capable d’évaluer facilement quand ramasser vos pommes de terre afin d’en obtenir une qualité optimale lors du stockage ultérieur pour utilisation ou vente. N’hésitez donc pas à utiliser ces astuces simples pour maximiser votre production !