Comment transplanter un Agapanthus ?

De son nom latin Agapanthus, l’agapanthe est également connu sous le nom de lis africain ou de lis du Nil ou encore de tubéreuse bleue. C’est une plante originaire d’Afrique du Sud et d’Australie qui propose des fleurs perchées au bout de longues tiges. Elle a une hauteur moyenne d’environ 70 cm. Ses tiges et fleurs peuvent atteindre 1 m en terme de hauteur. Selon les variétés, le feuillage peut être caduc ou persistant. Il peut arriver que pour une raison ou pour une autre vous  voudrez transplanter un Agapanthus. Comment s’y prendre ? Poursuivez la lecture de cet article pour en savoir plus sur le sujet.

Quelles sont les étapes à suivre pour transplanter un Agapanthus ?

En raison d’un  certain nombre de raisons, vous pouvez décider de transplanter un agapanthe. Très souvent, cela est dû au fait que les rhizomes se multiplient rapidement et que la transplantation est un moyen de rajeunir une plante vieillissante, surpeuplée et à floraison lente. Il faut noter que la transplantation d’un agapanthe n’est pas difficile. De plus, la plante a une facilité à s’intégrer dans sa nouvelle demeure. Voici la procédure à suivre pour y parvenir.

A lire également : Comment avoir une orchidée bleue ?

Préparez le nouveau site de plantation

D’abord, préparez un nouveau site de plantation à l’avance en bêchant le sol à une profondeur de 8 à 10 pouces. Ensuite, modifiez le sol au besoin pour améliorer la qualité des sols pauvres ou trop lourds. L’agapanthe pousse dans presque tous les types de sol et tolère le plein soleil ou la mi-ombre. Vous pouvez également faire pousser des agapanthes dans des pots.

Creusez le bouquet

Après la préparation du nouveau site de plantation, il faut creuser la touffe d’agapanthes.  A cet effet, il faut creuser autour du périmètre de la plante, en gardant la pelle ou la fourche de jardin à au moins 4 ou 6 pouces du feuillage. Si vous ne voulez replanter qu’une section de la plante, utilisez le bord tranchant de la pelle pour la séparer de la plante principale, puis déterrez uniquement cette section.

A lire en complément : Comment s’occuper d’une orchidée papillon ?

Soulevez les bulbes du sol

Soulevez la plante d’agapanthe, en travaillant la pelle sous le bord de la touffe, puis en la basculant vers le haut et loin du sol sous-jacent. Les racines d’agapanthe se développent en une masse dure et enchevêtrée, vous pourrez donc avoir besoin d’une scie ou d’une hache pour séparer les racines et les bulbes. L’idéal c’est d’enlever la terre autour des bulbes et d’ensuite brosser ou laver l’excès de terre pour rendre les bulbes plus visibles pendant que vous travaillez.

Séparez les ampoules

Après avoir soulevé les bulbes, pensez à les séparer ou coupez-les avec un couteau bien aiguisé. Prenez le soin de porter des gants et des lunettes de sécurité pour protéger vos yeux et votre peau lors de la division du bulbe d’agapanthe. Par la suite, observez attentivement les ampoules et jetez ceux qui sont endommagés ou mous. En effet, pour la transplantation chaque bulbe doit avoir une touffe de racines saines.

Replantez chaque bulbe d’agapanthe

Après avoir séparé les mauvais ampoules des bons, procédez à la transplantation proprement dite de  l’agapanthe à l’endroit préparé. Couvrez chaque bulbe avec 2 pouces de terre et laissez au moins 8 pouces entre chaque bulbe.

Arrosez l’agapanthe

Après la transplantation, prenez la peine d’arroser immédiatement la plante vivace nouvellement replantée, en humidifiant le sol à une profondeur de 6 à 8 pouces. Gardez le sol légèrement humide mais jamais détrempé jusqu’à ce que l’agapanthe soit bien établi et montre une nouvelle croissance saine.  Après, arrosez occasionnellement par temps chaud et sec.

Quel est le moment idéal pour transplanter les agapanthes ?

C’est  désormais une évidence, l’agapanthe, une magnifique plante florissante en été peut être transplanté. Cependant, il est déconseiller d’effectuer cette opération de façon récurrente. En réalité, à l’instar de la plupart des plantes, l’agapanthe préfère rester sur place.

Il est donc judicieux d’attendre la fin de la floraison c’est à dire l’arrivée du printemps, après les dernières gelées, soit entre avril et juin pour effectuer la transplantation des agapanthes. En fait, la floraison est un période très sensible pour l’agapanthe. La fin de la floraison est donc la période la plus adéquate pour effectuer une transplantation de cette plante très vivace. Pour la transplantation, privilégiez beaucoup plus les endroits ensoleillés et fuyez les sols trop secs ou trop sableux.

Comment entretenir les agapanthes ?

L’agapanthe ne laisse personne indifférent grâce à sa magnifique floraison. Il importe de savoir que cette beauté requiert quelques soins à apporter pour assurer une nouvelle floraison d’années en années. Il s’agit  notamment de l’arrosage . Néanmoins, il faut noter que l’agapanthe résiste à la chaleur estivale. Elle ne nécessite pas beaucoup d’arrosage.

Pour de nombreux experts, au Nord de la Loire, il est plus opportun de cultiver les agapanthes dans un pot ou un vase. En revanche, au Sud de cette ligne, la culture en terre est plus appropriée.