Comment installer un système d’arrosage automatique

Un système d’arrosage automatique est un dispositif qui vous permet de gérer précisément et facilement l’irrigation de votre pelouse, de vos massifs, de vos haies ou de vos pots. Il vous permet d’économiser du temps, de l’eau et de l’argent. Mais comment installer un système d’arrosage automatique ? Suivez notre guide pas à pas pour le savoir.

Concevoir le plan de votre arrosage automatique

Pour concevoir un arrosage automatique, il faut tenir compte de la superficie du jardin, du débit d’eau et du type d’arroseurs. Sur un papier à carreaux, tracez le schéma de votre jardin et placez vos arroseurs selon les zones à irriguer. Utilisez un compas pour matérialiser la portée de chaque arroseur.

A lire également : Comment créer un coin détente dans son jardin ?

Veillez à ce que les zones arrosées se chevauchent pour assurer un arrosage uniforme. Répartissez les arroseurs sur les circuits en fonction de la quantité d’eau prévue. Signalez sur le schéma le début du circuit, généralement près du robinet du jardin, dans une boîte. Notez également le type de raccords nécessaires pour relier les tuyaux et les arroseurs.

Réaliser les tranchées pour le réseau de tuyaux et d’arroseurs

Pour faire passer les tuyaux et les câbles qui alimentent les arroseurs et les électrovannes, il faut creuser des tranchées. Des électrovannes vont contrôler l’eau sur chaque circuit. À l’aide d’une bêche, une serfouette ou une binette, creusez des tranchées à 20 cm de profondeur et assez larges pour les tuyaux et les câbles. Vous pouvez niveler le fond avec un râteau. Marquez les tranchées avec des piquets et une ficelle ou du plâtre.

Lire également : Quel bois pour un abri de piscine ?

Poser l’arrosage automatique

Posez l’arrosage automatique, en partant de l’arroseur le plus loin du robinet et en remontant vers l’eau. Pour cela, vous allez raccorder les tuyaux et les arroseurs avec des raccords (angle, T, etc.), du ruban téflon et des piquets en bois. Vous devez aussi raccorder les câbles aux électrovannes avec des connecteurs étanches. Coupez les tuyaux avec un coupe-tube ou un cutter. Puis, emmanchez les tuyaux dans les raccords et vissez les arroseurs sur les raccords avec du ruban téflon.

Relier l’arrosage automatique au robinet avec un minuteur

Pour raccorder l’arrosage automatique au robinet, vous devez visser le programmateur sur le nez du robinet avec un raccord. Ce dispositif est un boîtier qui gère les cycles d’arrosage pour chaque circuit. Branchez le tuyau principal et les câbles des électrovannes sur le programmateur avec des connecteurs étanches. Vous pouvez ajouter un diffuseur d’engrais liquide sur le tuyau principal. Le diffuseur est un réservoir avec le mélange d’engrais choisi. Il se branche entre le programmateur et le tuyau principal.

Tester l’arrosage automatique en ouvrant le robinet

Pour tester l’arrosage automatique, vous ouvrez le robinet et vous activez chaque circuit avec le programmateur. Vérifiez que les arroseurs marchent bien et que l’eau couvre les zones à arroser. Contrôlez aussi qu’il n’y ait pas de fuite sur les raccords ou les tuyaux. Si vous constatez une fuite, vous devez resserrer ou changer le raccord défectueux. Si vous détectez plutôt un mauvais réglage des arroseurs, vous ajustez la pression et la portée des jets et vous orientez les arroseurs dans la bonne direction.

Faire les finitions en rebouchant les tranchées

Pour faire les finitions, vous rebouchez les tranchées avec de la terre et du gazon que vous avez retiré. Vous tassez la terre avec un râteau ou une pelle et vous arrosez le gazon pour qu’il repousse. Vous pouvez aussi mettre des regards rectangulaires pour protéger et cacher les électrovannes et le programmateur. Ainsi vous pouvez y accéder facilement. N’oubliez pas de programmer votre arrosage selon les besoins de vos plantes et les conditions climatiques.