Quelle période pour semer du gazon ?

Le gazon est un incontournable dans presque tous les jardins. Toutefois, s’il est semé dans une mauvaise période, le risque d’avoir un résultat peu prometteur et peut-être devoir recommencer son gazon est grand. Par conséquent, pour garantir une belle pousse et jouir d’une belle herbe verte, il est important de le semer à des périodes particulières. Plus d’explications dans cet article.

À quelle période faut-il semer du gazon ?

Il est fortement recommandé de semer du gazon dans deux périodes de l’année : le printemps et l’automne. En effet, c’est à ce moment que le sol devient chaud afin de permettre la poussée des graines. Toutefois, ces périodes de plantation diffèrent en fonction du lieu d’habitation.

A lire également : Comment planter un pandanus ?

Au printemps

Généralement, lorsqu’il s’agit de semer du gazon au printemps, on sous-entend la période de mi-mars à mi-juin. Ainsi, pour parfaire ses semis, il est nécessaire de remuer la terre en octobre ou en novembre. Ensuite, il faut continuer la préparation du terrain jusqu’au printemps, période au cours de laquelle il faut planter les semis. Par ailleurs, semer son gazon au printemps permet un enclenchement plus rapide, ce qui va activer le développement de la pelouse. Mais attention, il ne faut pas semer trop tard pour éviter la sécheresse, une période qui pourrait être fatale pour la pelouse. Dans le cas où la plantation a lieu, le gazon doit rester à tout moment humide.

De plus, planter du gazon au printemps nécessite un arrosage quotidien puisque le sac de la pelouse est souvent très sec. Quand on loge dans le sud de la France par exemple, il est recommandé de semer du gazon fin février ou début mars jusqu’à mi-mai. Mais après mai, il est grandement déconseillé de poursuivre la plantation afin d’éviter les saisons de fortes chaleurs. En revanche, si on se trouve dans une zone froide, il est nécessaire de les semer en avril et fin juin.

A voir aussi : Comment combiner le gazon synthétique et les plantes dans votre jardin pour une apparence naturelle ?

À l’automne

Lorsqu’on parle de semer du gazon à l’automne, on désigne la période de fin août jusqu’à mi-novembre. En effet, semer du gazon au début de l’automne a plusieurs avantages. Cela permet non seulement de disposer d’une terre très facile à être remuée et d’éviter la présence de mousse et de mauvaises herbes. L’objectif de planter du gazon à l’automne est de réaliser un engazonnement avant l’hiver afin de laisser le temps au gazon de grandir plus vite.

Par ailleurs, lorsqu’on sème le gazon à l’automne, cela facilite son développement sous la terre et contribue ainsi à produire une pelouse belle et dense. De fait, quand on loge dans la moitié sud de la France, il est possible de commencer à semer à partir de début septembre jusqu’à fin novembre. Mais lorsqu’on se trouve dans une zone plus froide, il est préférable de planter du gazon à partir du 15 août jusqu’à fin octobre.

Comment semer son gazon ?

Afin de réussir ses semis et obtenir une magnifique pelouse, il est important de suivre quelques étapes. Tout d’abord, il est nécessaire de préparer le sol. Cela consiste à labourer le terrain en profondeur. Pour enrichir le sol, il faut utiliser de l’engrais complet ou du compost. Ensuite, il faut niveler le terrain et damer la surface. Pour répartir au mieux les graines, il suffit de créer des bandes de 1 à 2 m de largeur et ensuite semer sa pelouse.

Pour planter le gazon, il faut nécessairement enterrer les graines de façon superficielle. À l’aide d’un rouleau à gazon, il faut procéder au ratissage et au damage de toute la surface. Quant à l’arrosage, il faut veiller à ce que le terrain soit toujours frais et humide jusqu’à l’apparition des premiers brins d’herbe. Pour tondre le gazon, il faut attendre que l’herbe mesure au moins 10 cm de hauteur. En saison sèche, il est préférable de damer la surface afin de renforcer l’enracinement.

Semer son gazon : faire appel à un jardinier

Il est tout à fait possible de recourir aux services d’un jardinier pour semer ou replanter sa pelouse. Les prix diffèrent en fonction du type de gazon et de la superficie de l’espace vert qu’on dispose. Toutefois, il est préférable de demander un devis afin d’étudier les nombreux choix qui existent sur le marché et de négocier les tarifs.